projet d'accueil

Projet d’accueil

 

L’essentiel à mes yeux est que l’enfant soit heureux, qu’il grandisse et s’épanouisse dans de bonnes conditions. Celles-ci sont nombreuses ; voilà comment j’espère y parvenir.

 

Accueil et départ :

 

Tout changement dans les habitudes de l’enfant sont, pour lui, très perturbants. Il est très important pour lui d’avoir des repères. C’est pour cela que le matin et le soir de petits rituels sont mis en place : nous nous disons bonjour, ensemble avec papa, maman : l’enfant enlève ses chaussures les mets dans son casier, retire son manteau le met à son portemanteau, dit bonjour à ses camarades… Ensuite je questionne l’enfant et les parents sur sa soirée et sa nuit,… au moment du départ (dans la mesure du possible) j’accompagne avec l’enfant les parents jusqu’à la porte pour un dernier bisous et au revoir. Il est important d’expliquer à l’enfant que ses parents reviennent le chercher (donner un repère temps : par ex : après ton goûter).

Le soir on raconte aux parents ce que l’on a fait durant la journée, on montre les réalisations, on explique ce qui est prévu pour le lendemain,…et les petits rituels sont les mêmes dans l’autre sens : l’enfant remet ses chaussures, son manteau, il dit au revoir à ses camarades et je l’accompagne jusqu’à la porte pour lui dire au revoir et à demain.

Il est important de prendre un peu de temps pour que l’arrivée comme le départ de l’enfant se passe bien.

 

L’environnement de l’enfant :

 

Les locaux sont trois pièces de ma maison qui ont été rénovées entièrement dans le but d’accueillir les enfants de la manière la plus adaptée et agréable possible. En effet, il est important de disposer de locaux vraiment adaptés à chaque enfant quelque soit son âge. C’est pour cela que plusieurs espaces bien délimités ont été prévus.

 

  1. LOCAL PRINCIPAL 

a)      espace d’accueil :

 

Cet espace est primordial : il permet à l’enfant d’avoir des repères. Dans ce but l’enfant à son espace personnalisé : son porte manteau, son propre casier, son emplacement chaussures (l’enfant promène pieds nus ou avec chaussettes antidérapantes), son espace sur le panneau de vie (sorte de tableau de communication avec déroulement des activités du jour et des jours suivants, réalisations de l’enfant, progrès,…)

 

Le tableau de vie : il est en liaison avec le carnet de vie de l’enfant. Il reprend les événements importants de la journée, les progrès de l’enfant tout comme ses difficultés, ses travaux, des photos,… Les parents peuvent y mettre eux aussi des photos, des petits mots,…

Le carnet de vie : il est plus complet : il reprend en détail tout ce qui s’est déroulé lors de la journée de l’enfant. Les parents peuvent y inscrire des remarques, des observations, comment s’est déroulé le wk, la nuit de leur enfant,…

Le carnet de vie d’à petits pas : un événement important dans le milieu d’accueil ou à la maison de l’enfant (ex : naissance d’un petit frère ou petite sœur, une excursion,…), une activité particulière, une nouvelle comptine apprise, des photos prises,… tout cela est mis dans le carnet de vie du milieu d’accueil. Celui-ci est toujours à disposition des enfants et des parents.

Il est important pour moi que les parents puissent même s’ils ne sont pas présents participer aux journées de leur enfant.

J’apporte aussi beaucoup d’importance au fait de savoir comment l’enfant a passé sa nuit, à manger avant de venir,… pour que la continuité se fasse entre la maison et le milieu d’accueil, pour cela je m’entretiens avec les parents et l’enfant le matin, leur pose quelques questions,…

 

b)      espace de jeu et d’art plastique ; espace des petits :

 

Le jeu est une étape essentielle au bon développement de l’enfant

L’espace jeu et les autres locaux sont revêtus de vinyl ce qui permet à l’enfant de plus grandes sensations au niveau de la voûte plantaire, ce qui est bénéfique surtout lors de l’apprentissage de la marche. Pour que les enfants soient sollicités, s’amusent, s’éveillent,… selon leur âge le local dispose de « coins » :

-         coin « apprentissage » : une table avec chaises et un chevalet pour les plus grands : activités d’art plastique (peinture, dessin, modelage, jeux éducatifs, d’éveil,…)

-         coins symboliques : - coin voitures

                                       - coin poupées

                                       - coin dînette

- coin des « petits » : un tapis puzzle avec aire de jeu et 2 parcs, des relaxs qui ont une fonction plus de sécurisation (les enfants ne sont pas « casés » dans les parcs et les relaxs : ceux-ci sont utilisés lorsque j’organise une activité avec les plus grands et que les plus petits risques d’être bousculés ex : rondes, jeux de ballons, parachute,..., lors de la préparation des repas,…) La plupart du temps les « petits » sont au tapis de jeux avec moi et les autres enfants.

 

Ces espaces sont modifiés régulièrement selon l’âge des enfants présents : lorsqu’il n’y a que des petits les coins symboliques sont mis « de côté » pour qu’un plus grand espace au sol ( tapis de jeux, tactiles,…) soit disponible. Au fur et à mesure que les enfants grandissent l’espace est modifié selon leurs besoins, leurs envies. Il est important pour moi de leur proposer des activités diversifiées, de leur proposer de « toucher à tout » (exploiter les différents domaines importants pour leur développement : langage, psychomotricité, émotionnel, autonomie, socialisation,…). Les activités sont proposées aux enfants en aucun cas imposées.

Le mobilier, le matériel choisi est adapté à l’âge des enfants, les jeux sont souvent de couleurs vives, musicaux. J’essaie surtout de choisir le mobilier, les jeux en bois. PQ ? Je trouve, qu’en plus de leur solidité, ils offrent de plus grande possibilité au niveau tactile, imagination, personnalisation (par ex : je peux proposer à l’enfant de décorer une des voitures en bois pour qu’il la reconnaisse comme sienne),…

 

Les activités seront divisées en deux catégories :

 

Les activités dirigées : chaque jour je propose, je n’impose jamais, aux enfants des activités dites dirigées. Je leur propose par exemple : de réaliser des rondes, « de faire la cuisine », du modelage, du coloriage,… Les activités de langage sont aussi très importantes à mes yeux. Même si je sollicite au quotidien l’enfant à s’exprimer, des activités comme les jeux de lotto, memory, lecture d’images,… sont des occasions supplémentaires de l’aider à s’exprimer avec plaisir.

Il peut aussi simplement s’agir de jouer avec l’enfant tout en lui posant des questions (ex : que vas-tu me préparer à manger ? de quelle couleur est l’assiette pour Tom ? Combien sommes nous à table ? , …)

 

Les activités libres : l’enfant agit seul ou avec ses ami(e)s, il fait des choix, il apprend à partager, à jouer avec un autre, à respecter le matériel, à ranger,… Toutes des étapes primordiales à son bon développement. Les « coins », les jeux, le matériel mis à leur disposition vise leur développement : de l’imaginaire, du symbolisme, cognitif et psychomoteur.

 

  1. ESPACE PSYCHOMOTRICITE///DETENTE/SIESTE :

 

Cet espace change de fonction selon l’heure et les activités. Il est divisé en deux : espace psychomotricité, bibliothèque / espace repos. En effet, lorsque les 2 lits ne sont pas occupés (il existe une autre pièce de repos), j’organiserais de la psychomotricité (le matériel est stocké dans cette pièce) ou de la détente : relaxation, lecture d’histoire ou écoute de musique.

 

3) ESPACE SIESTE ET SOINS

 

La deuxième chambre est divisé en trois parties : au fond : mon bureau séparé par une bibliothèque ; le coin sieste : 2 lits ; le coin soins : table à langer avec bain et évier ainsi que de petits pots (apprentissage de la propreté). En effet, avant de faire sa sieste les plus grands peuvent passer aux toilettes, se brosser les dents et après la sieste : se débarbouiller, aller à la toilettes.

Il existe bien évidemment une autre sdb (avec bain, toilette adulte,…) mais celle-ci se trouvant éloignée des espaces réservés aux enfants, je souhaitais avoir cet espace proche pour pouvoir en permanence être proche de tous les enfants ainsi que favoriser leur autonomie et leur intimité : lorsque l’enfant commence à être propre il va directement seul sur le petit pot. Cependant si un petit dort (pour préserver son temps de repos) au moment où les grands doivent passer se laver les mains, se brosser les dents,… nous le faisons dans cette salle de bain.

 

4) ESPACE REPAS :

 

Les repas sont préparés sur place, le lait est fourni par les parents (pour les mamans allaitant : congélateur et frigo pour stocker leur lait et espace dans coin sieste si elle souhaite allaiter avant de partir). Si les parents désirent une alimentation particulière (allergies, troubles digestifs,…) il ramène ce qui est nécessaire et cela est déduit de leur frais.

Petit déjeuner : tartines, kelloks, jus de fruit ou lait (selon le jour)

Repas : soupe, plat, dessert, eau ou jus

Goûter : fruit, laitage, jus ou lait (crêpes, gaufres, salade de fruits,… faites avec les enfants)

 

Chaises hautes, relaxs, petites chaises et table,… sont présentes pour que les enfants soient le mieux installés pour manger. Pour les plus petits, il est bien évident que je leur donne le biberon dans les bras.

Espace cuisine est bien sécurisé mais comme il est éloigné de l’espace dédié aux enfants, un petit coin pour la préparation des biberons (micro onde, chauffe biberon, babycook) est aménagé juste à côté de l’espace de vie.

 

Important : je n’oblige jamais un enfant à manger : je lui propose et j’agis selon sa réaction : si c’est quelque chose de nouveau, qu’il n’a jamais goûté : s’il refuse : j’essaie de lui faire prendre une petite bouchée s’il recrache je change son menu et je réessaierais une autre fois

(on ne pas tout aimer!). Si c’est quelque chose qu’il aime, qu’il connaît et qu’il refuse de manger, j’essaie de comprendre pq ? il est trop fatigué, il a mal aux dents, il veut manger seul, il n’a pas faim,… je m’adapte à la situation mais ne force jamais l’enfant à manger : si il ne mange pas bien à midi il se rattrapera au goûter, au biberon suivant,…

 

5) ESPACE EXTERIEUR :

 

L’espace extérieur est clôturé et bien sécurisé. Une cour fermée dont une partie couverte et une pelouse sont mises à disposition des enfants ainsi qu’un verger (cueillette, pique nique), soin des animaux, approche de la nature,…Comme il existe une partie couverte chaque jour une « petite sortie » peut être organisée (même par mauvais temps) : lire une histoire à l’extérieur, manger dehors, rouler avec les petits vélos,…

 

Les espaces, le mobilier changent continuellement en fonction des enfants présents (le nombre d’enfants, leur âge, les situations d’activités, ...). Ils sont aménagés pour garantir aux enfants le plus de sécurité et être le plus agréable possible.

 

Mes  « principes » :

 

Chaque enfant est différent et il doit être accepté tel qu’il est. Il est donc primordial à mes yeux de préserver leur personnalité, de les respecter.

Mais il doit vivre avec d’autres enfants il est donc important qu’il apprenne à respecter les autres tel qu’ils sont, à partager.

Cet apprentissage n’est pas facile à son âge, mon rôle est donc de l’accompagner. Lorsque des conflits surviennent il est important de laisser d’abord l’enfant trouver seul une solution puis s’il n’y parvient pas : de l’aiguiller, de l’aider à comprendre comment y parvenir.

Il est très important d’expliquer à l’enfant lorsqu’il se retrouve dans une situation difficile (conflit, peur, tristesse,…) que c’est normal de ressentir ces sentiments (« tu as le droit d’être en colère, d’être triste ») et de l’aider à les gérer. Il faut trouver des solutions avec lui. Cependant il y a des situations qui exige des punitions (par exemple : lorsqu’un enfant tape) : celles-ci doivent être immédiates, expliquées et réparées (l’enfant doit s’excuser). Pour moi une punition est une mise au coin (à l’écart) de l’enfant en lui expliquant qu’il doit réfléchir à ce qu’il vient de faire et quand il est prêt à s’excuser l’enfant revient s’excuser, je le félicite et il peut reprendre ses activités ( quelques minutes après je peux revenir sur le conflit en lui montrant que c’est mieux quand il n’y en a pas : « tu vois tu joues avec Tom et vous vous amusez bien c’est mieux ainsi n’est ce pas ? »)

 

Il y a aussi des interdits mais ceux-ci sont toujours expliqués (ex : « on ne joue pas au ballon à l’intérieur quand un petit est couché sur le tapis de jeux car la balle risque de lui faire mal si elle tombe sur lui »,…)

 

Comme je l’ai déjà dit chaque enfant est différent, à son propre rythme, ses propres besoins, nous devons essayer de tous vivre ensemble le mieux possible. Lorsque je mets un enfant au lit qu’il a un petit rituel (livre, berceuse),…ou lorsqu’un enfant boit son biberon dans mes bras,…mais aussi pour des soins plus spécifiques (aérosol, soins,…) les autres enfants doivent comprendre que chacun à droit à son moment à lui : c’est à moi de leur expliquer et de consacrer à chaque enfant son moment à lui ! C’est ça aussi apprendre à partager.

 

Je considère qu’il faut laisser l’enfant progresser à son rythme, s’adapter à lui et non l’obliger à s’adapter à notre rythme, au rythme des autres enfants.

 

L’autonomie est aussi très importante à mes yeux : il y a des tonnes d’occasion pour amener l’enfant vers l’autonomie.

 

J’apporte aussi énormément d’importance à la politesse : on se dit bonjour, merci, s’il vous plaît, pardon,… C’est tellement plus agréable !

 

Je souhaite vraiment que les enfants aient une bonne relation entre eux et avec moi c’est pour cela que j’apporte énormément d’importance à ces principes : la verbalisation (expliquer pq on agit ainsi), la socialisation, le partage, le respect de soi et des autres, le respect des besoins de chacun (repos, partage, « égocentrisme », envies,…), la politesse et bien d’autres.

 

Ces principes restent les mêmes dans ma relation avec les parents : le plus important c’est l’échange, l’écoute, la compréhension des besoins, des envies des uns et des autres. Je suis là pour écouter, prendre en compte les remarques, les demandes des parents. Mais je ne peux pas être toujours d’accord avec leurs idées, leurs envies. Il faut qu’il y aie vraiment un échange : si je refuse quelque chose qu’un parent me demande ce refus sera expliqué et nous essaierons ensemble de trouver une solution pour que tous (parent et moi mais aussi enfant !) soyons satisfaits. C’est pour cela que le cahier de vie est là aussi : il n’est pas toujours évident de verbaliser ses demandes, ses remarques (si on a pas eu l’occasion de se retrouver seul avec moi,…) même si le dialogue reste pour moi la meilleure solution.

 

Autonomie :

 

Comme repris dans mes principes j’apporte une grande importance à l’autonomie des enfants. C’est pourquoi je mets en place des petites choses qui aident l’enfant à acquérir petit à petit son autonomie : prendre ses affaires : chaussures, veste, langes,… manger seul à la petite table assis sur une petite chaise (quand il se sent prêt mais l’y amener petit à petit), aller sur le petit pot seul, se laver les mains, se brosser les dents (évier est à leur hauteur), …

 

Hygiène :

 

L’hygiène est très importante : les enfants sont de petits explorateurs : ils portent tout à la bouche c’est pour cela que les jouets sont régulièrement lavés avec un désinfectant à base d’ammonium quaternaire. Ce désinfectant est aussi utilisé pour le nettoyage du milieu d’accueil.

Avant et après chaque change je me lave les mains et les rince avec un gel antibactérien : en effet les microbes sont tenaces et les maladies (style gastroentérite) très contagieuses.

 

Accessibilité :

 

Le milieu d’accueil est ouvert à tous et l’accueil est le même pour tous.

Je trouve très enrichissant d’avoir un enfant à besoins spécifiques. Cela inculque de vraies valeurs de respect de l’autre, d’entraide aux autres enfants. Il y a cependant des changements à prévoir dans l’organisation mais s’il y a une bonne coopération avec les parents, les enfants et moi-même et que cela ne nuit pas à la sécurité et au bien être de tous, cela est tout à fait réalisable.

 

 

 

 

Encadrement :

 

Je suis institutrice maternelle et maman de deux enfants. 2 fois par semaine une institutrice maternelle vient m’aider pour organiser de la psychomotricité, une activité culinaire ou une sortie à la plaine,… Il est aussi possible que j’accueille 1 ou 2 fois par an une stagiaire (pour 1 ou 2 semaines).

Je suis la plus part du temps l’unique adulte que l’enfant côtoie dans le milieu d’accueil, l’enfant a donc établi des repères, des habitudes avec moi. Lorsqu’une personne extérieure vient organiser une activité ou simplement m’aider je l’explique aux enfants avant son arrivée (si possible montrer une photo et l’accrocher au tableau de vie) puis je la présente aux enfants et je laisse à l’enfant la possibilité ou non de participer aux activités qu’elle propose. Il est important que l’enfant soit sociabilisé, qu’il rencontre d’autres adultes mais il ne doit en aucun cas être forcé. Un enfant ira facilement vers une personne qu’il ne connaît pas alors qu’un autre aura peur, n’aura pas envie,… mon rôle est de l’accompagner dans sa socialisation et non de l’y obliger.

 

Chaque personne est différente et à des principes propres qui ne seront pas toujours les mêmes que les miens, là encore l’important c’est le dialogue, l’échange. Il est important que je rencontre la personne avant que celle-ci intervienne dans le milieu d’accueil : que nous puissions nous mettre d’accord sur l’organisation, nos principes,…

 

Chaque année sont organisées des formations, celles-ci me permettront de m’enrichir c’est pourquoi il est important pour moi d’y participer.

 

Relations avec les parents :

 

Comme expliquer précédemment il est primordial d’instaurer une relation de confiance entre l’accueillante et les parents.

 

Ce climat s’instaure dès le premier contact : lors de l’inscription : une rencontre au milieu d’accueil est organisée. Cette rencontre permet aux parents de voir le milieu d’accueil, comment cela se déroule,… Ensuite une deuxième rencontre est organisée lorsque le milieu d’accueil est fermé pour pouvoir vraiment discuter de ce que les parents ont pu observer, de ce qu’ils en ont pensé,… Je suis là pour répondre à toutes leurs questions. Je leur expose mon projet d’accueil et nous en discutons ensemble.

 

Ensuite nous fixons une période de familiarisation.

La première étape est toujours la même : je propose aux parents de passer quelques heures (ou moins selon disponibilité des parents : au minimum 1h) avec leur enfant dans le milieu d’accueil. Puis cela dépend des parents et de l’enfant : ces quelques heures peuvent être renouvelées avec les parents (qu’au moins chaque parent ait eu l’occasion de se familiariser avec le milieu d’accueil et moi-même). Ensuite une familiarisation uniquement avec l’enfant est organisée de quelques heures à une matinée ou une après midi puis une journée complète : il faut vraiment laisser le temps à l’enfant de se familiariser avec le milieu d’accueil, les autres enfants et moi même.

Lors de la première familiarisation le cahier de vie est introduit : je demande aux parents d’y mettre tout ce qui concerne les habitudes de repos, d’alimentation, de jeu,… pour que tout soit mis en place lors de l’arrivée de l’enfant (seul).

Cette étape de familiarisation est obligatoire car primordiale.

 

Collaboration avec environnement du milieu d’accueil:

 

Nous avons la chance d’avoir à Mainvault de petits commerces, une plaine de jeux (très bien sécurisée). Il est donc important que les enfants puissent y avoir accès, puissent rencontrer d’autres enfants et adultes. Des sorties sont donc organisées pour aller faire de petites courses, aller à la plaine,…

De plus, si un enfant va au prégardiennat ou à l’école de Mainvault je peux lui permettre de rencontrer ses futures institutrices, son futur milieu d’accueil.

 

Conclusion :

 

Mon but est d’aider votre enfant à bien grandir : à se sentir le mieux possible mais aussi à vous permettre de déposer votre enfant en toute sérénité en sachant qu’il passera une bonne journée, qu’il sera bien.

 

Nous y arriverons uniquement si nous établissons une relation d’entente et de confiance mutuelle.

 

 

Denies Alexandra

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site